Logo Olmix

Actualités

Breizh Algae Tour 2017 – Un microbiome équilibré, grâce aux algues !

19-09-2017

Le Breizh Algae Tour 2017 s’est déroulé en Bretagne (France) du 10 au 13 septembre 2017. Cette année, le séminaire annuel d’Olmix Group a mis l’accent sur les derniers progrès scientifiques et techniques dans le domaine des algues et leurs rôles clefs dans la nutrition et la santé des plantes, des animaux et des Hommes.

Cette nouvelle édition du Breizh Algae Tour et un réel retour aux sources pour Olmix Group. Il n'y avait pas de meilleur endroit que la Bretagne, là où tout a commencé en 1995 pour le groupe, pour accueillir plus de 800 participants de 43 pays différents et organiser son symposium international « Une chaîne alimentation-santé pour un microbiome équilibré, grâce aux algues ! ».

Conformément à la philosophie d’Olmix Group, l'événement de cette année a mis en évidence les derniers programmes novateurs d’Olmix Group visant à cultiver les plantes, élever les animaux et transformer les aliments sans pesticides ni antibiotiques ou additifs chimiques, grâce aux différentes technologies de processing des algues que le groupe a développé.

En effet, Olmix Group mise fortement sur l’algue pour le développement du projet «HealthSea Food Tech » et investit en permanence en R&D pour améliorer ses technologies, mais également pour évaluer des nouveaux concepts tels que des formulations avec un pourcentage d'algues allant jusqu’à 10% pour les aliments des bœufs, des porcs ou des volailles. Le but étant de transférer les bénéfices des algues dans la viande, les œufs ou le lait.

Dimanche 10 septembre : Olmix Group accueille PRP Technologies

 

Après avoir annoncé l’acquisition de PRP Technologies, spécialiste européen des solutions biostimulantes pour l’agro-écologie, le 30 juin dernier, M. Hervé Balusson, fondateur et PDG d’Olmix Group, a prononcé le discours d’ouverture du Breizh Algae Tour 2017 dévoilant sa vision sur cette collaboration majeure :

« Cette année, l’édition du Breizh Algae Tour est différente, car aujourd'hui, nous accueillons nos nouveaux collègues de PRP Technologies. Je suis certain qu’Olmix Group et PRP Technologies peuvent aller très loin ensemble, les synergies sont évidentes en terme de produits et de développement commercial. Nous grandissons chaque année et je sais que nous allons continuer à développer notre philosophie dans le monde entier », a déclaré M. Balusson lors de son discours.

M. Hervé Balusson accueille les invités du Breizh Algae Tour 2017.

Lundi 11 septembre : conférences à la Breizh Algae School

Si les algues sont considérées comme le cœur de l'activité d’Olmix Group, quel meilleur endroit que la Breizh Algae School pour accueillir l’évènement ! En tant que premier institut mondial sur les algues axé sur les progrès scientifiques et techniques dans le domaine des algues, la Breizh Algae School était bien évidemment le meilleur choix pour accueillir cette nouvelle édition du séminaire Olmix Group « Une chaîne alimentation-santé pour un microbiome équilibré, grâce aux algues ! ».

Plusieurs séances plénières se sont succédées au cours de la matinée avec des conférenciers de renommés qui ont abordé des sujets liés au microbiome comme facteur clé pour la santé des plantes, des animaux et des Hommes.

Une fois de plus, la journée a débuté avec le discours de M. Hervé Balusson qui a présenté les principaux sujets de la séance plénière de la matinée. Sur scène, le Dr Martin Scholten, Directeur Général des Sciences marines et animales et de l'Université et de la recherche de Wageningen (Pays-Bas), a délivré un message clair sur l'importance des ressources marines pour nourrir les Hommes dans le futur et a souligné la corrélation entre la santé et les algues :

« L'importance du microbiome pour la santé humaine a été prouvée. «HealthSea FoodTech» est un nouveau concept que nous devons tous adopter à partir de maintenant », a-t-il déclaré.

M. Hervé Balusson: « Une chaîne alimentation-santé pour un microbiome équilibré, grâce aux algues ! ». Discours d'ouverture.

Ensuite, M. Michel Neunlist, Directeur de recherche UMR INSERM U913 (Neuropathies du système nerveux entérique et des maladies digestives, Nantes, France), a débuté la séance de la matinée avec une présentation sur la connexion prouvée entre l'intestin et le cerveau :

« L'intestin a été le premier organe neurologique en évolution. Il existe une corrélation étroite entre l'intestin et le cerveau. Le microbiome en soi n'est rien ; la nourriture que nous mangeons va modifier la composition de ce microbiome. Comme vous le savez peut-être, le microbiome s'est révélé jouer un rôle clé dans la lutte contre les maladies. Ainsi il en est de même de notre régime alimentaire, qui va nous aider à soigner ces maladies. Actuellement, des études récentes montrent que l'isolement de l'intestin du cerveau réduit le risque de développer la maladie de Parkinson ».

Dr. Martin Scholten (Université et de la recherche de Wageningen, Pays-Bas).

M. Michel Neunlist (Directeur de recherche UMR INSERM U913, Nantes, France).

M. Philippe Potin, Directeur de recherche CNRS 8227 à la station biologique de Roscoff UPMC (Roscoff, France) a ensuite donné un bel aperçu du microbiome des algues et de l'importance des bactéries et d'autres facteurs environnementaux pour stimuler les propriétés et les  bénéfices des algues.

« Les algues ne sont pas isolées. Elles sont associées à une grande quantité de bactéries et interagissent avec de nombreux facteurs environnementaux. En effet, il a été démontré que des bactéries spécifiques travaillent en harmonie avec les algues et ont un impact important sur leur système de reproduction. Ceci est très important en ce qui concerne la culture des algues » a-t-il expliqué.

Donc, l'intestin est notre cerveau d'origine et nous devons nous en préoccuper. Les algues peuvent représenter une partie de la solution pour interagir directement avec le microbiome et l'intestin, notre deuxième cerveau, mais peuvent également interagir indirectement en modifiant notre alimentation via la une diminution d'utilisation de pesticides, d'antibiotiques et d'additifs chimiques. Mais comment ?

Pour répondre à cette question, les équipes d’Olmix Group ont exposé les différentes méthodes et stratégies que la société développe pour obtenir une chaîne alimentation-santé en produisant sans pesticides, sans antibiotiques et sans additifs chimiques, à travers 3 principaux domaines d'activité : le Plant Care, l’Animal Care et le Human Care.

M. Philippe Potin (Directeur de recherche CNRS 8227 à la station biologique de Roscoff UPMC, France).

En Plant Care, M. Johannes Tuinhof, Directeur Commercial Melspring, a d'abord exposé les objectifs de la gamme de produits Olmix Plant Care : "Notre vision est claire : nous voulons évoluer de la maladie à la santé. Cela signifie avoir des plantes plus saines, ayant la capacité de s’auto-défendre contre les agressions extérieures. Le concept est nommé « Gestion Intégrée de la Santé des Végétaux ».

Ensuite, Mme Danièle Marzin, Directrice marketing et innovation d’Olmix Group a pris la parole afin d’aborder le sujet de la résistance aux antibiotiques et de leur utilisation en production animale et comment les solutions Olmix Animal Care permettaient d’élever les animaux d’une manière plus saine :

« La résistance aux antibiotiques augmente et le bien-être des animaux est indispensable. Ainsi, les consommateurs exigent plus de qualité et de sécurité pour leur aliments. Pour atteindre cet objectif, nous avons plusieurs collaborations à travers le monde qui nous permettent de développer nos technologies et programmes au niveau scientifique. Nos trois gammes Animal Care sont 'For Farm', 'For Feed' et 'For Vet'. La production sans antibiotique grâce aux algues n'est plus un rêve, mais une réalité », a-t-elle expliqué.

M. Johannes Tuinhof: 'Olmix Plant Care'.

Mme. Danièle Marzin: 'Olmix Animal Care'.

M. Hervé Demais, conseiller scientifique d’Olmix Group, a quand à lui partagé des informations sur l’activité Olmix Human Care et les perspectives de cette division en termes de santé humaine et de bien-être.

« La division Olmix Human Care vise à proposer des solutions naturelles à base d'algues en développant des ingrédients pour les industries agroalimentaires, de la nutraceutique et de la santé humaine. Nous avons un avenir brillant devant nous puisque les algues ouvrent des perspectives du fait de leurs potentielles utilisations au quotidien pour le soin des êtres humains. », a-t-il cité.

Enfin, M. Stéphane Couton, Directeur commercial de la SOVIPOR (Olmix Group - découpe et commercialisation de dindes), a contribué à la vision du sans antibiotique avec des exemples concrets attestant du fort intérêt que les consommateurs et ainsi la filière productions animales présentent actuellement à l'égard de cette tendance :

« Nous augmentons actuellement la production de dinde sans antibiotique. Nous avons les outils pour y parvenir grâce aux algues. Nous allons travailler dur afin que 20% de la viande de dinde soit produite sans antibiotique d'ici 2020 », a-t-il déclaré.

M. Hervé Demais: 'Olmix Human Care'.

M. Stéphane Couton (Directeur commercial de la SOVIPOR (Olmix Group).

En résumé, Olmix Group croit en l’algue pour construire une « HealthSea FoodTech » et investit toujours plus dans les programmes de R&D pour améliorer ses technologies et avoir les preuves de ses concepts : l'utilisation des algues pour réduire les résidus de pesticides et d'antibiotiques dans la viande ou l'utilisation d'algues directement comme ingrédient dans les aliments transformés ou encore comme supplément dans le régime alimentaire pourraient être une façon d'influencer le microbiome et par conséquent la santé humaine. Une autre vision consiste également à nourrir les animaux (porc, volaille, boeuf ...) avec un pourcentage élevé d'algues dans l'alimentation pour transférer les bénéfices des algues dans la viande, dans les œufs ou dans le lait !

Engagement officiel de la Banque Européenne d'Investissement pour soutenir le développement d’Olmix Group

Le concept « HealthSea FoodTech », qui promeut la santé grâce aux propriétés  des algues, est maintenant totalement intégré dans l'avenir d'Olmix. Un projet vise à démontrer et développer ce concept : le projet Breizh Algae-SAGA. Pour développer ce projet, Olmix a fait appel à des financeurs et a réussi à lever des fonds de 70 millions d’euros. L'un des principaux financeurs, la Banque Européenne d'Investissement, a saisi l'occasion du Breizh Algae Tour pour signer officiellement un financement de 30 millions d'euros au groupe français.

« Nous sommes heureux de contribuer aux projets et initiatives d’Olmix Group : le concept « HealthSea foodTech » grâce aux algues, est une vision ambitieuse pour l'avenir. Tout est possible de votre côté », a déclaré M. Fayolle avant de signer les papiers officiels en même temps que M. Balusson. Ce fut un moment fort et important qui représentait le présent et le futur d’Olmix Group.

M. Balusson, et la Banque européenne d'investissement, représentée par son vice-président, M. Fayolle, lors de leur entrée sur scène pour signer officiellement le financement de 30 millions d'euros au groupe français.

Visites des usines Olmix et PRP puis dîner de gala

Après une matinée intense, les participants du Breizh Algae Tour ont eu l’opportunité à l’heure du déjeuner, de déguster un repas très spécial : un bœuf nourri aux algues, élevé par l’agriculteur M. Guillaume Deslandes et grillé entier à la broche !

L’après-midi était dédiée aux visites des usines Olmix et PRP Technologies, toutes deux basées à Bréhan (France). Au programme, en savoir plus sur le quotidien des équipes R&D ainsi que des explications autour de la fabrication des différents produits du groupe jusqu’à leurs départs dans le monde entier.

Breizh Algae Beef truck.

Un groupe d'invités assiste aux explications à l'usine de production d'Olmix.

Pour conclure cette belle journée, les participants ont eu la chance de se détendre et de profiter d'une atmosphère agréable lors du dîner de gala du Breizh Algae Tour.

Accompagnées d’un groupe de musique se produisant en live, toutes les délégations ont pu monter sur scène, pour danser et chanter des chansons traditionnelles. La journée s'est terminée dans une atmosphère chaleureuse, où tout le monde a pu échanger et exposer son point de vue sur les différents sujets abordés au cours de la journée et planifier d'autres collaborations fructueuses, grâce aux algues !

Des représentants du Vietnam prennent la scène pour chanter des chansons traditionnelles.

Plus d'actualités